Home » Energies et bien-être » La jeune fille coupée en deux

La jeune fille coupée en deux

La jeune fille coupée en deux

Je suis la fille qui sourit
La pas trop mal, la presque jolie

 

Je cache mes blessures derrière mes grands sourires
Je veux surtout pas déranger et qu’on me laisser partir

 

On me croit forte, on me croit sûre de moi
mais à l’intérieur ça tangue de partout à la fois

 

Joli corps, joli cheveux, jalousie des filles envie des garçons
mais moi en fait je me trouve moche c’est con

 

Je suis la fille qui sourit
La pas trop mal, la presque jolie

 

Nulle part je me sens à ma place
et votre attention sur moi me glace

 

Ça me gêne qu’on me regarde, je supporte pas les compliments
je trouve ça bizarre pourquoi j’intéresserai les gens

 

Mon cœur est meurtri et mon âme saigne
et la douleur en moi n’est pas à sa fin de règne

 

Je suis la fille qui sourit
La pas trop mal, la presque jolie

 

Je suis marquée au fer rouge par des blessures d’enfance
et je m’acharne à ne jamais rien montrer en apparence

 

On m’a souillée, on m’a salie, on a violé mon innocence
et je garde en moi des plaies recouvertes de silence

 

J’ai 20 ans mais je me sens si vieille au fond de moi
J’ai 20 ans et j’ai vécu déjà de trop lourds combats

 

Je suis la fille qui sourit
La pas trop mal, la presque jolie

 

Je me demande de quoi sera fait mon avenir
Avec en moi la graine de l’espoir de m’en sortir

 

J’ai soif de tendresse, de gentillesse et de joie chaque jour
Je veux que mon cœur soit une coupe qui déborde d’amour

 

Les feuilles d’automne tombent et tournoient dans le ciel
Je les regarde folâtrer et j’attends l’étincelle
jeune fille coupée en deux
jeune fille coupée en deux

Texte : Droits réservés – Autrice Catherine Péron – 2022 

Photo : Banque d’images Pixabay