Home » Energies et bien-être » 50 nuances de Vert (suite et fin)

50 nuances de Vert (suite et fin)

Posté dans : Energies et bien-être 0

Bain de forêt

femme arbres forêt bois joie bonheur

En fait, me connecter aux arbres et pratiquer le bain de forêt fait maintenant partie de mon hygiène de vie.

J’aime et j’ai besoin de me connecter aux arbres, ils nous apaisent et nous reconnectent à l’essentiel.
Je m’approche et mes mains caressent lentement l’écorce lisse blanche et verte du hêtre, puis je pose mon front et mes mains et je ferme les yeux. Je reste là quelques minutes ou davantage, mon rythme cardiaque ralentit et je respire tranquillement.
Parfois je l’enlace et je lui fais un gros câlin, les bras grands ouverts.
Un autre monde s’ouvre à moi quand je me connecte aux arbres, je me connecte à mon âme et je fais un avec ce qui m’entoure.
Le mental et le flot des pensées se met en veille, ce qui me soulage énormément car je suis souvent en train de cogiter.
Le petit vélo de mon mental a toujours la pêche et c’est moi qui suis fatiguée.
Là, le petit roi de l’égo fait dodo et je me sens libre !
Je rentre dans une sorte d’état de conscience modifié, tous mes sens se mettent en éveil. Je sens l’énergie de l’arbre et j’entends tous les bruits du bois qui m’entourent, du plus proche au plus lointain.
Les chants mélodieux et les cris des oiseaux, les claquements d’ailes des pigeons, le vol furtif des geais, le grattement et le bourdonnement des insectes, parfois les bruits lointains de la ville.
Mes jambes se plantent dans le sol, je sens l’odeur du tronc, des feuilles et de l’humus.
Ensuite, « je suis » tout cela à la fois. C’est difficile à expliquer.

 

 

 

 

Je développerai dans mon prochain article ce qu’on appelle « bain de forêt » ou « Shinrin-Yoku » en Japonais.
On emploie aussi le terme de sylvothérapie

femme arbres forêt bois joie bonheur

Je ne sens plus mon corps, j’ai l’impression que ma conscience est tour à tour dans le tronc, dans les sons, dans les odeurs…c’est un moment magique que j’aime énormément et que je savoure.

Parfois j’ai des images de ma vie qui me viennent, comme si je les regardais au cinéma.
Je me vois petite, je me vois jeune adulte, je me vois en train de rire ou de pleurer sans que cela ne m’affecte. Ces images passent comme des nuages dans le ciel et je les regarde tranquillement.
Dans ces moments là j’ai souvent des intuitions, des guidances concernant des choix à faire, des actions à mener etc.
Puis, quand le moment est venu, je « reviens » dans mon corps petit à petit, je recommence à sentir mes jambes et mes mains. J’ouvre doucement les yeux et j’ai toujours la sensation « d’atterrir » dans mon corps.
Certaines fois, j’ai même du mal à bouger tant l’ancrage est puissant : on dirait que mon buste et mes jambes se sont transformés en tronc.
Je remercie l’arbre avec qui je me suis connectée, pour tout ce qu’il m’a apporté et je rentre chez moi, le corps et l’esprit libéré, le cœur en fête.
Je vous invite, vous aussi, à profiter de tous les bienfaits du bain de forêt, essayez, vous verrez !

Le contenu de cet article et informations qu’il contient sont donnés à titre indicatif et informatif, en cas de problème de santé veuillez consulter votre médecin